la mode

Interview d’un homme qui achète des culottes sales

J’effectuais récemment une recherche sur Tinder à l’arrêt de bus quand j’ai reçu un curieux message sur instagram, interrompant mon swipe perpétuel : Salut, j’ai eu votre Instagram à partir de votre bio Tinder. Je me demandais si je pouvais éventuellement te donner de l’argent pour une de tes culottes usagées ?

Grâce à la saison 3 d’Orange Is the New Black, dans laquelle Piper lance un commerce de culottes sales, je connais le marché supposément affamé des sous-vêtements usagés qui flotte sur le côté croustillant d’Internet. De nombreuses personnes (principalement des hommes) éprouvent un grand plaisir à inhaler l’odeur musquée de culottes sales. Vous avez probablement entendu parler des distributeurs automatiques de sous-vêtements usagés au Japon, et le Royaume-Uni a son propre commerce florissant de « sous-vêtements souillés sur commande ».

Jamais, dans mes rêves les plus fous, je n’aurais cru que mon profil Tinder serait si séduisant qu’il inciterait l’un de ces fétichistes de la culotte à me contacter, en m’offrant de l’argent. J’ai donc décidé de poser des questions à cet homme.

L’interview avec l’acheteur de culottes usagées

Quand avez-vous acheté votre première paire de sous-vêtements usagés ?

Quand j’étais jeune, je volais des paires propres aux sœurs de mes amis, donc je m’y intéresse depuis toujours. Mais ce n’est qu’à la fin de mon adolescence et au début de ma vingtaine que j’ai vraiment commencé à m’intéresser aux sous-vêtements usagés.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans les sous-vêtements sales ?

J’aime l’odeur et la fantaisie de tout cela, en pensant à ce qu’elle leur a fait et à son odeur. J’aime aussi leur aspect, leur côté sexy et leur aspect sale. Même une simple photo d’une paire pourrait me faire jouir, récemment, j’en ai même acheté une vraiment sale sur le site de culottes sales de Lucie. C’était la meilleure que je n’ai jamais eu.

À quelle fréquence achetez-vous une nouvelle culotte ?

La dernière culotte que j’ai achetée remonte à décembre de l’année dernière. Je ne peux pas en acheter trop souvent car cela dépend de mes moyens financiers et de la volonté de la fille à qui je demande de me laisser acheter une ou plusieurs paires.

En supposant que vous les utilisez pour vos plaisirs personnels, l’envie s’estompe-t-elle après que vous les ayez « utilisés » une fois ?

J’utilise chaque paire plusieurs fois, mais je sors certaines paires plus souvent que d’autres. Cela dépend de l’odeur que j’ai envie de sentir à ce moment-là. Je les aime tous, mais j’ai des favoris. Il y a quelques années, j’ai reçu trois paires d’une charmante fille en Amérique et elles étaient incroyables. L’une de ces paires était tout simplement différente de tout ce que j’avais reçu jusqu’alors ; je pense que c’était simplement son odeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s